Szia Buda!

Il y a quelques années j’avais eu un coup de coeur énorme pour la ville de Vienne, en Autriche. La beauté de l’architecture, la richesse culturelle, le parc immense de l’autre coté du Danube et le Prater (parc d’attraction permanent), le quartier des musées et le Sacher Torte avaient conquis mon coeur de touriste! En discutant de mon voyage avec certaines personnes, on me parlait souvent de Prague et de Budapest, me disant que si j’avais aimé Vienne, je ne pouvais qu’aimer les deux autres villes.

Puis j’ai découvert qu’à Budapest se trouvaient des bains publics… chauffés… j’ai pris une semaine.

Question architecture, je vais pas déblatérer pendant des heures, les images parleront mieux (je ne me sens pas l’âme de poète au point de sublimer mes photos de voyage. Du moins pas aujourd’hui!). Cependant, on se rend compte que Budapest est au carrefour de la culture orientale et occidentale. L’architecture oscille entre les influences diverses qui créent un mélange très sympa.

027 303 328 389 417 475

Un seul mot d’ordre en flânant dans Budapest: Dé-tente! Le premier « choc » que j’ai eu c’est la proximité, pour une capitale, de la nature! A chaque coin de rue on aperçoit les collines verdoyantes de Buda. Les rues sont assez larges et la végétation est très présente tout comme les nombreux parcs où il fait bon lire au soleil… On s’imagine facilement sortir du boulot et s’allonger dans un parc (silencieux!) avant d’aller boire une bière entre amis et faire un tour aux bains le week-end après un ballade sur l’île Marguerite.

639

278

Les bains. Parlons-en! Je n’en ai fait qu’un, deux fois. Parce que je l’avais bien aimé la première fois et que je voulais pas être déçue avant de partir! J’étais très impatiente de découvrir. J’ai eu une légère déception au début en découvrant les vestiaires collectifs (certes, unisexes mais dire bonjour à une paire de fesses et manquer de se prendre un sein en ouvrant son casier c’est pas trop mon truc) et une odeur un peu étrange à certains endroits (due à l’eau??). Je ne sais pas. Mais cette première impression s’est vite dissipée, une fois immergée dans 1 mètre 30 d’eau à 37°C dans un bain en plein air. Larvant telle une baleine échouée sur les marches bordant le bain j’observais les petits vieux dans leur tournoi d’échecs, à moitiés dans l’eau. Il y a dans ces bains une partie intérieure. On peut payer un supplément pour avoir accès à l’institut de beauté/ massages mais avec l’entrée simple on peut également profiter de plusieurs bains à l’intérieur comme à l’extérieur. Bains de températures diverses, hammams, saunas, on peut même trouver dans une salle proche du sauna une authentique douche écossaise!! (Comprendre un seau d’eau glaciale que l’on s’inflige en tirant sur une corde – amis maso, bonjouuuuur!)

047

Pour conclure sur les bains: quel bonheur de se détendre dans une eau chaude pendant des heures! D’ailleurs, je recherche l’équivalent en région parisienne, si quelqu’un en connait.

L’autre coin de détente absolue, c’est l’île Marguerite. C’est un parc, de 2km de long, entre Buda et Pest, sur le Danube, entièrement piétonne. On y trouve des restaurants, des piscines (dont un centre aquatique avec une eau chaude (encore!), tout plein de jets massant, jacuzzi et sauna et surtout, 4 tobogans méga mortels!) et… ben en fait je me suis arrêtée aux tobogans!

947063_10151617292852702_255831046_n

Une autre impression est qu’il y a beaucoup moins d’habitants (et c’est le cas par rapport à la superficie de la ville) si l’on compare à Paris par exemple. Avec la largeur des trottoirs, la multiplicité des parcs et des places, c’est tout de suite plus calme et plus spacieux, plus agréable de s’y balader.

249 463

525

Enfin, on ne peut pas parler de Budapest sans évoquer ses bars, tous plus originaux les uns que les autres. On remarque d’emblée que les terrasses de café ont une vraie personnalité. Chaque restaurant, bar, s’axe sur un thème, une esthétique et il est agréable de s’asseoir dans un bar et de découvrir des détails amusants sur les murs, le mobilier, certain poussant le thème jusqu’à une réelle scénographie de la salle. Deux bars que j’ai fait sont carrément dans des immeubles entiers, réinvestis avec de la récup’. Gros canapés, objets détournés, objets d’art décalés décorent des salles aux ambiances diverses ouvertes sur une cour intérieure où des jeunes et des moins jeunes, des locaux, des touristes, se retrouvent autour d’un verre, ou d’une chicha. Bonne ambiance je vous dis!

945803_10151617239037702_1891844210_n

943725_10151617238142702_1721962673_n 944547_10151617248067702_801849674_n 935386_10151617268462702_1664236405_n

Je n’aurais que deux « défauts » à évoquer (ce sont plutôt des difficultés d’adaptation que des défauts même!). D’une part la langue: Quand les seules langues étrangères que vous avez fait se limitent à de l’anglais et de l’espagnol, armez vous pour réussir à prononcer UN SEUL mot hongrois compréhensible par l’habitant!! Pour moi c’était impossible. Heureusement, tout le monde parle plus ou moins l’anglais ça sauve la communication! Ensuite, on a beau penser ce qu’on veut de l’euro c’est quand même bien pratique pour voyager! Alors que se balader avec 10 000 Forints dans son sac donne l’impression d’être milliardaire (30€ en réalité) mais t’embrouille à la caisse. De plus, et ça c’est un peu agaçant, tous les commerçants (jusqu’aux stations services!!) veulent du cash. Et le cash, quand t’as pas envie de rentrer chez toi avec deux tonnes de monnaie dont tu ne feras jamais plus rien de ta vie, c’est pas pratique.

Je suis rentrée de ce voyage complètement reposée. Comptez le nombre de points d’exclamations présents dans cet article, c’est proportionnel à mon enthousiasme pour cette ville qui cache des petits bijoux d’architecture, une atmosphère de vacances et qui ne dort jamais! (Et si vraiment j’ai pas réussi à vous convaincre, sachez que la pinte de bière là-bas est à 1€50. Juste comme ça.)

487608_10151617260807702_328259014_n 485602_10151617236077702_1017215571_n 349 309900_10151617247277702_973350577_n 536 942379_10151617323147702_790972119_n 663 156

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :